Grande fierté de la région, ce fromage fut le premier produit alimentaire suisse autre que le vin, à obtenir l’appellation d’origine contrôlée (AOC), devenu AOP en 2013. L’authenticité est son principal argument, fromage d’alpage par excellence, sa pâte légèrement fine, onctueuse et souple, son goût très aromatique subtilement fruité agrémenté d’une fine touche de noisette, ne laissera pas indifférents les amateurs de fromages d’exception. C’est d’abord l’aboutissement d’un savoir-faire local dont les producteurs sont extrêmement fiers. Il est, par exemple, réalisé uniquement entre le 10 mai et le 10 octobre à partir du lait cru fourni par plus de 2800 vaches paissant sur quelque 130 alpages situés entre 1000 et 2000 mètres d’altitude, chauffé exclusivement au feu de bois dans des chaudières en cuivre. Les plus fins gourmets le consommeront sous forme de rebibes, de fins rouleaux, traditionnellement dégustés avec un chasselas vaudois, bien sûr!

Festival international de ballons

Du 24 janvier au 1er février 2015 aura lieu la 37e édition de ce mythique festival réunissant les amateurs internationaux de vol à air chaud. Un moment familial qui unit toute une région depuis plusieurs générations. C’est en 1979 qu’a lieu la première édition, l’Office du Tourisme, avec la collaboration du pilote allemand de ballons Hans Bücker, met alors sur pied la 1re Semaine internationale de ballons à air chaud, avec la participation de 12 ballons de 5 pays. Cette activité originale permet entre autres de faire connaître Château-d’Œx en Suisse et à l’étranger. En dix ans, la manifestation devient absolument incontournable. En témoignent les chiffres de l’année 1989, année de tous les records: 70 ballons de 14 pays participent aux 9 jours de la compétition. 150 journalistes, 8 chaînes de télévision et plus de 25 000 spectateurs feront le déplacement au Pays-d’Enhaut. Puis, en 1997, la Suisse entière commence à se passionner pour Bertrand Piccard qui choisit naturellement de partir de Château-d’Œx pour sa tentative de record du monde. C’est lors de sa troisième tentative, en 1999, qu’il battra tous les records (celui de la durée de vol et celui de la distance avec 45 755 km) et qu’il fera entrer le Pays-d’Enhaut dans l’histoire mondiale et le ballon à air chaud dans le cœur de chaque Suisse. La preuve, l’intérêt pour le festival n’a toujours pas diminué en 2014.