L’oenotourisme a considérablement évolué au cours des 10-15 dernières années avec de réelles expériences olfactives et gustatives du fait de la découverte guidée des vins et produits du terroir. 

Oenotourisme

La Toscane voit un succès grandissant de ce secteur, en harmonie avec la qualité de ses vins et l’extraordinaire diversité de ses produits typiques: l’huile d’olive extra vierge, le pecorino de brebis, la Fiorentina, côte de bœuf de la race Chianina, le lardo di colonnata, la cinta senese, ce merveilleux cochon goûteux. Vous pourrez déguster ces produits lors de votre séjour à la Sovana, auberge de charme située près de Montepulciano, aux portes du magnifique village de Sarteano. Les résidences se trouvent à l’intérieur du domaine Cantine Olivi de Giuseppe et Riccardo Olivi et sont intégrées dans les vignes, sur des terres jadis habitées par les étrusques, civilisation plusieurs fois millénaire.  En dehors des plaisirs gastronomiques qu’offrent ces lieux, pourquoi ne pas y ajouter un zest d’activité physique avec du tennis, de la natation dans la grande piscine de l’hôtel ou du cyclotourisme? Vous pourrez ainsi naviguer à travers champs, vignobles et
collines et découvrir toute la variété et la douceur des paysages.

Les Cantine Olivi: une nouvelle réalité viti-vinicole dans le Val di Chiana (Chiusi)

Avec près de deux décennies de succès dans l’agrotourisme avec la Sovana, la famille Olivi a décidé de se concentrer sur l’élaboration de vins de qualité. 30 hectares de vignes ont ainsi été plantés en 2001-2002, sous l’œil avisé des ex consultants d’Ornellaia avec des installations dernier cri et un splendide chai à barrique. L’environnement n’a pas été négligé: le domaine est équipé de panneaux solaires pour le contrôle de la température et de systèmes de recyclage des eaux de vinification.

Les Cantine Olivi produisent deux vins blancs, le Coreno et l’Orhora ainsi que quatre vins rouges: Le Buche (basé sur Le cépage toscan: le Sangiovese), le Memento (Sangiovese et Syrah), le Tempore (assemblage bordelais) et le Pugnitello (issu d’un vieux cépage, déjà cultivé par les étrusques).

Enfin, pour optimiser la préservation du raisin et du vin, le domaine n’utilise pas de levures sélectionnées, n’acidifie pas les moûts et utilise le soufre de façon minimale. Un soin particulier est aussi apporté à la sélection des raisins avant la vinification avec l’utilisation d’une double table de tri. N’est-ce pas un bel exemple d’agriculture raisonnée?