On en connaît bien sûr deux joyaux: les reines d’Hérens qui font la fierté des éleveurs et la Grande Dixence, ce barrage impressionnant de 280 m de haut. Voilà pour les têtes de peloton. Mais le val d’Hérens c’est aussi des hectares de verdure, régulièrement redessinés par de nouveaux parcours pédestres pour les amoureux de la région. Il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux, débutant ou chevronné. Commençons par satisfaire les curieux. Accompagnés d’un guide, ils explorent la faune et la flore, s’enquièrent des valeurs thérapeutiques des plantes alpines, observent aux jumelles cerfs, biches et chamois et s’abreuvent des anecdotes sur le patrimoine et les glaciers qui font la fierté de la vallée. Les sportifs s’attaqueront au tour du val d’Hérens, qui se décline en plusieurs variantes (2, 3 ou 6 jours) et découvriront à la fois le plus haut barrage poids du monde, les sommets de plus de 3500 m et les villages typiques bien préservés. Ils pourront également s’essayer à un tour des bisses, au tour de la Borgne – ne pas manquer ce lieu magique avec ses pyramides d’Euseigne. Les familles n’ont pas été oubliées: les sentiers sensoriels (Thyon, Mase, Evolène, Grande Dixence) permettent d’initier les jeunes enfants aux joies de la marche, en s’amusant à reconnaître bruits, odeurs, saveurs le long des parcours.