Question: Comment cette région est-elle devenue un haut lieu da la pratique des raquettes et du ski de fond? Réponse: Avec leurs paysages préservés et leurs offres touristiques complètes et abordables, les stations du val d’Hérens ont de nombreux atouts séduction. Sion, propose à ses visiteurs une alternative plus naturelle que d’autres grandes stations qui ont pris l’habitude de miser sur le grand luxe. Le val d’Hérens préfère, lui, mettre en avant la possibilité de gambader en raquettes sur près de 100 km de parcours balisés et entièrement sécurisés. Afin d’admirer le paysage hivernal des régions d’Evolène, du Mont-Noble, de Saint-Martin, d’Hérémence ou de Thyon, plusieurs tracés de difficultés et longueurs différentes ont été conçus pour que petits et grands puissent profiter de toutes les joies de la neige. En outre, la région d’Evolène propose 65 km de circuits de ski de fond pour les tous les niveaux. «Toutes sortes de publics sont attirés par nos boucles de 2 à 8 km. Les familles y apprécient les trajets traversant des hameaux de chalets typiques avec des faibles dénivelés. Les sportifs y trouveront aussi leur compte en pratiquant une journée intensive et digne de grandes compétitions», détaille Jocelyne Chevrier, la directrice de l’office du tourisme. Aujourd’hui, ces pistes sont notamment fréquentées par de nombreux Vaudois qui apprécient la proximité avec l’Arc lémanique et la gamme de prix parfaitement adaptée à une famille de classe moyenne qui désire simplement passer du bon temps.

Le plaisir de l’authentique

La région du val d’Hérens offre de nombreux paysages très impressionnants. La Dent-Blanche y trône majestueusement avec ses 4357 mètres d’altitude et, à ses pieds, le petit glacier des Manzettes. En outre, au détour de plusieurs parcours, les randonneurs découvrent une vue à couper le souffle sur le plus grand barrage du monde, la Grande Dixence. Puis, après l’infiniment grand, la vision des petits chalets typiques accrochés aux pentes abruptes a quelque chose d’incroyablement poétique. D’ailleurs, afin de profiter pleinement de la beauté du patrimoine géographique valaisan, il est possible de s’arrêter dans plusieurs restaurants avec souvent de belles terrasses. Enfin, ces randonnées sont parfois même récompensées par une rencontre furtive avec quelques grands animaux de la forêt.