Les saisons de ski n’ont pas toujours été égales ces dernières années. Même si, au final, il est toujours possible de dévaler les pistes pendant une belle partie de l’hiver, les stations de montagne continuent à diversifier leurs offres.

Et pour cause, pas tout le monde veut chausser les skis ou les snowboards. Dans ce contexte, les activités annexes sont toujours plus mises en avant.

Pas que des sports d’hiver

Pour les amateurs de sensations fortes, les possibilités existent aussi: descentes en parapente, sessions en bouées dans des toboggans de glace, location de trottinettes des neiges, ou encore les traditionnelles descentes en luge… Il y a de quoi faire.

Dans un registre moins sportif et surtout plus calme, les randonnées à pied, les tours à raquettes et autres parcours avec chiens de traîneaux semblent trouver un public toujours plus large.

En effet, ce sont de bonnes manières de découvrir et profiter des paysages hivernaux sans trop d’efforts.

Pas besoin de trop s’éloigner des stations

Bien que les gens continuent à se déplacer à la montagne pour les vacances de Noël ou de février, ils sont aussi plus nombreux à rester dans le village pendant la journée.

Ainsi, on remarque que les propositions d’activités s’adaptent à cette nouvelle donne: balades, patinage, curling, et même natation sont à l’honneur.

Toujours dans le registre de l’eau, les spas et bains thermaux continuent d’avoir la cote lors de la saison hivernale. Une bonne manière de se ressourcer et de se réchauffer.

La culture et le terroir à l’honneur

Et pour ceux qui auraient envie de rester au chaud, on note que les institutions culturelles sont toujours plus nombreuses à la montagne. Capables de parler à un public plus âgé, ces dernières misent également sur l’hiver pour attirer des visiteurs.

Entre fondations, musées et galeries, il y a l’embarras du choix. Avec des plats régionaux de qualité, les destinations de montagne proposent aussi de nombreuses activités en lien avec la gastronomie. Une manière de découvrir la montagne au rythme de ses produits: fromages, viande séchée et autres vins.

Pas qu’à la montagne

Dans un contexte où les vacances hivernales peuvent représenter un budget important, certains préfèrent rester chez eux et ne monter que quelques jours à la montagne. Là encore, il est possible de profiter d’activités.

Les grands centres de loisirs, parcs animaliers et entités culturelles étant moins fréquentés, il n’est pas rare de pouvoir y profiter de promotions saisonnières.

Quoi qu’il en soit, nos régions regorgent de possibilités de passer l’hiver idéal: au chaud ou au frais, en mode détente ou sportif, à la montagne… Ou en plaine.