Comment procéder pour accorder le fromage et le vin?

On commence par goûter le fromage puis, quand tous les goûts sont encore bien dans le palais, on teste le vin. Il faudra être attentif à la dimension salée du fromage, l’intensité goûteuse du fromage et le gras. Il faut aussi s’intéresser à l’arrière-goût, parfois amer, parfois épicé. Mais les amateurs peuvent se fier aux accords régionaux. On accordera, par exemple, la raclette avec le Fendant valaisan ou, au Tessin, le fromage d’alpage avec un vin rouge à base de Merlot.

Quel vin proposeriez-vous avec du Gruyère?

Naturellement, cela dépendra de la sorte de Gruyère. Le premier conseil serait d’accorder un jeune Gruyère avec un jeune Chasselas, par exemple. Si le Gruyère a davantage vieilli, un Chasselas plus âgé au goût plus puissant et complexe permettra de balancer la saveur intense d’un Gruyère vieilli.

Et quel vin choisiriez- vous avec un Vacheron Mont d’OR?

Imaginons qu’il s’agit d’un jeune vacherin, si vous désirez choisir un Chasselas, il faudra qu’il soit fin et délicat avec une intensité qui puisse tenir le caractère savoureux du vacherin. Le gras du fromage sera compensé par l’acidité du vin, renforcée, dans certains cas, par une légère effervescence.

L’Etivaz et le Chasselas se marient bien?

Bien sûr. Il faudrait choisir un Chasselas qui vient d’un terroir riche, si possible minéral, avec du caractère et connu pour sa persistance en bouche. Le florilège de saveurs en bouche ravira le palais de l’amateur le plus exigeant.