«Dans le canton de Vaud, la grande majorité des vignobles produisent davantage de blancs que de rouges et du Chasselas en grande majorité. La priorité du positionnement haut de gamme s’est donc naturellement portée sur ce dernier pour notre entreprise», détaille Kurt Egli, le directeur de Badoux Vins, l’un des plus importants vignerons-encaveurs du canton de Vaud, situé dans le Chablais. Cette tendance devrait aller de pair avec un raffermissement des prix qui rémunérait la recherche d’une production orientée davantage sur la qualité et plus sur la quantité. «L’utilisation de nos marques nous a beaucoup aidé à communiquer au consommateur cette nouvelle vision de nos produits», raconte Kurt Egli. Et s’il déplore tout de même que certains concurrents ne jouent pas le jeu et cèdent à la tentation de vider la cave à coup de baisse drastique de prix, il se réjouit que les consommateurs locaux et internationaux aient globalement intégré le nouveau positionnement des produits des vignes vaudoises.

L’ascension du rouge
Même si l’image des vins rouges mérite d’être toujours améliorée, il existe plusieurs  bouteilles de très grande qualité vendues encore à des prix de moyenne gamme. Il faut dire que, au moins depuis le début du siècle passé, toute la région s’est concentrée sur ses cépages blancs. Cela dit, ce n’est qu’une histoire de temps à en croire Kurt Egli: «La réputation de ces vins se travaille afin qu’ils trouvent leur place là où ils méritent d’être, dans le très haut de gamme.» Les rouges des Appellations vaudoises seront donc probablement les prochains vins qui se distingueront, en Suisse comme à l’étranger. Tout cela évidemment, en continuant de se placer entre élan de modernité et attachement aux traditions tout en reflétant le respect de la tradition qui entoure l’histoire du vin, depuis le travail des hommes dans la culture des vignes jusqu’à l’art de sa dégustation. «C’est précisément dans cet esprit que nous avons lancé «Lettres de Noblesse», une marque qui nous assure une présence privilégiée dans la restauration, la distribution spécialisée et, plus largement, une vaste clientèle de connaisseurs», conclut Kurt Egli.