A Genève, la présence de la vigne remonte à l’époque romaine. Les viticulteurs de l’époque avaient su repérer ses sols sablonneux et argileux et ses coteaux bien exposés. A travers les époques, les vins genevois ont eu leurs adeptes, tels que Calvin, Rousseau ou encore Henry Dunant. Avec ses 1500 hectares de vignes et sa centaine de caves, Genève est aujourd’hui le troisième canton viticole de Suisse. «Les vignerons et viticulteurs genevois, héritiers d’une tradition bimillénaire, ont réussi à développer leur savoir-faire pour offrir une production de qualité», explique Florian Barthassat, œnologue à La Cave de Genève, qui vinifie la récolte de huitante vignerons chaque année, soit 30% du vignoble du canton.

Grande diversité viticole
Il existe aujourd’hui plus d’une quarantaine de cépages: Gewurztraminer, Viognier, Cabernet Sauvignon mais surtout le très apprécié Gamaret. Ce croisement entre le Gamay et le Reichensteiner, créé sur La Côte, a trouvé à Genève son meilleur ambassadeur puisque c’est ici que ce cépage a véritablement pris son essor et démontré ses grandes qualités œnologiques.  De la rive gauche à la rive droite, ces crus reflètent toute la diversité du terroir genevois. C’est aussi toute sa richesse. En 1988, ils sont les premiers en Suisse à porter la très convoitée Appelation d’Origine Contrôlée, AOC. C’est le fruit d’un labeur quotidien au sein d’un microclimat très favorable. «Le climat – un peu moins «solaire» que dans d’autres régions – nous permet d’éviter la lourdeur des vins qui ont mûri avec un excès de soleil et de chaleur. Au final, nous obtenons des vins équilibrés et digestes de grande qualité», constate Florian Barthassat.

Qualité en hausse selon les consommateurs
Contrairement aux autres régions viticoles du pays, la topographie du paysage genevois, avec ses pentes douces, a permis une large mécanisation de la récolte. «C’est pourquoi nous arrivons à offrir, en moyenne, des vins d’un excellent rapport qualité-prix», ajoute Florian Barthassat. Années après années, l’image des vins a progressé. Confirmant cette image de qualité, La Cave de Genève a obtenu pour la deuxième année consécutive la distinction de meilleur producteur genevois au concours Expovina à Zurich.