Si le Pays de Vaud regorge de produits de qualité, que ce soit au niveau agricole ou viticole, il faut encore que cela se sache.

L’enjeu aujourd’hui est sans nul doute de faire le lien direct entre les producteurs et les consommateurs afin de faire la promotion des produits locaux: «Produire et vendre sont deux métiers différents. On ne peut pas attendre du monde agricole et viticole qu’ils fassent tout de A à Z», précise M. Joss.

Cette démarche passe notamment par une présence lors de différents événements et foires, comme l’explique Mme Pinard: 

«Nous y représentons toujours nos trois familles: le vin, les produits du terroir et le tourisme. Elles sont complémentaires et positionnent la marque et le made in Vaud.»

Comment garantir la qualité des produits ?

En parallèle, il est indispensable de s’assurer de la qualité des produits, bien que ces derniers aient connu une réelle amélioration ces dernières années, selon M. Joss : «Il y trois facteurs: les cahiers des charges très stricts pour les producteurs, la qualité de la formation et le marché très exigeant qui oblige à trouver de nouvelles manières de mettre en avant les produits». La mise en place de label pour les produits régionaux s’est donc naturellement fait ressentir.  

Pour Mme Pinard, c’est le consommateur qui est gagnant: «En achetant directement chez un producteur, le prix n’est pas plus élevé qu’en magasin et les produits sont plus frais. On revient à des valeurs de proximité. Voir les champs, toucher les animaux: il y a toute une vie derrière un produit.»