Les 1'500 hectares de vignes qui s’étendent au bout du lac Léman bénéficient d’une combinaison parfaite entre le sol, le climat tempéré et l’ensoleillement, des avantages pour éviter la sécheresse et favoriser une maturité parfaite des cépages.
 

Un terroir riche d’un panel inouï d’une cinquantaine de cépages qui n’ont cessé de se diversifier depuis trente ans

Le vignoble perché à 400 mètres d’altitude garantit également au raisin une bonne acidité et un équilibre parfait. Un terroir riche d’un panel inouï d’une cinquantaine de cépages qui n’ont cessé de se diversifier depuis trente ans.

 

Répartis en plus d’une trentaine d’appellations, les vins genevois offrent une large palette de goûts toujours soulignés par beaucoup de fraîcheur.

Les blancs (chasselas, chardonnay…) sont souvent servis avec la cuisine à base de fromage comme la raclette ou la fondue, et sont parfaits avec les poissons de lac comme l’omble chevalier ou les filets de perche.

Les rouges (gamay, pinot noir...) les plus légers s’accordent avec les charcuteries et les plus complexes avec les volailles rôties, le bœuf simplement grillé et, après quelques années, avec les viandes braisées et les petits gibiers.

De quoi satisfaire tous les goûts et sublimer un large choix de plats pour les fêtes de fin d’année! Enfin, Genève est l’une des villes au monde qui importe la plus grande quantité de grands vins de Bordeaux par habitant.

Preuve d’une volonté d’exigence et de qualité, une vraie aubaine pour son vignoble!